4 L’EXPRESS

Semaines du 20 décembre 1983 au 9 janvier 1984

“Les Creations des enfants”

Quarante-et-un gamins

a l’attaque

Les Creations des En— fants, un groupe qui a été forme' en 1979 a Montreal sous la direction artistique de Claire Schapiro, a pre’senté la semaine der— -niere au Theatre Adelaide sa nouvelle production col- lective, une musicale d’un intérét certain intitulé Circles. Ce qui fait tout par- ticulierement l’originalite’ de ce groupe de theatre est l’age de ses membres.

ll ne s’agit pas ici de vieux routiers de la sce‘ne rompus a toutes les ficelles du metier, mais bien d’enfants entre cinq et dix-neut‘ ans qui se sont reunis pour nous parler des problemes et des espoirs d’une classe d‘agc trop sou- vent ne'glige’e ou ignorée.

Dans cette compagnie les enfants sont rois. C’est eux qui decident ensemble du su- jet de la piece et des meilleurs moyens pour la realiser. C‘est eux qui ecrivent les dialogues, les chansons et la musique, aides seulement de facon discrete par la longuc ex- perience dans le domaine de Claire Schapiro et de ses col- laborateurs. Dans leur premier spectacle torontois, il y a environ quatre mois, cette jeune équipe surprenante avait decide d’entretenir son public par une serie de sket— ches touchant principalement aux problemes de l’ecole et des rapports parfois conflic- tuels avec les parents et la société. Chaque scene venait a s‘inserer de maniere fort humoristique entre les differents plats d’un diner que les enfants eux—memes servaient aux spectateurs. Ceci dans la meilleure tradi— tion du cafe-theatre.

Pour ce deuxieme spec- tacle, les enfants ont choisi d’aborder un sujet beaucoup plus vaste et complique. lls ont délaissé les alle’es et venues impromptues du cabaret pour s’al‘fronter au deli d’une scene frontale et d’une heure de recitation in- interrompue.

Ce qui (compte tenu du temps limite’ qu’ils ont e11 a disposition pour preparer le spectacle) n’est pas une moin-

dre affaire.

Le decor, rigidement géome’trique, etait constitue’ par trois rampes d’escaliers descendant vers le public depuis une plateforme surélevee. En haut de la plateforme, sur la gauche, deux banquettes e'taient censees repre’senter l’interieur d‘un wagon de metro. Et c‘est la que l’action demarre, et que l’on t'ait la con- naissance des personnages principaux.

Un jeune garcon a l’allure sportive appele Carl, accom— pagne de sa copine Rebecca et d’un petit gamin raleur du nom de Joe, se font myste- rieuscmcnt enlever par deux autres enfants et se retrou- vent instantanément plonges

au milieu d’une societe souterraine, connue par ses habitants sous le nom d“‘Omnia”.

Dans ce monde cache, qui n’est pas sans rappeler sous certains aspects la Republi— que de Platon, vivent des en- fants qui ont decide de con- sacrer leur existence a l‘ap- prentissage du savoir et de la culture. lsoles de l‘intluence nel‘aste de la société, ils développent ainsi librement leurs talents. lls s‘interessent aux sciences, a la politique et aux arts. lls ont banni toute sorte de competition et rejet- tent radicalement la violence. lls croient étre arrives enfin a se debarrasser du joug du gouvernement et de l‘autorite.

Carl se laisse fasciuer par la confiance apparente de cette communauté hors de l’or— dinaire, et apres une breve periode de re'flexion decide d’y rester. Ses deux com- pagnons sont, eux, renvoyes a la vie de tous les jours, apres que le souvenir de leur aventure ait etc efface' de leur memoire.

Mais cette societe si par- ticuliere n‘est pas assez eloignee de celle dans laquelle nous vivons pour ne pas avoir un maitre occulte. Ce person- nage est representé par Cleo, une femme a l’allure ma— jestueuse et a la coiffure rousse. C’est elle qui decide en fin de compte qui a le droit dc resider a Omnia, et qui

i iii

Importers of European Men’ 5 Wear

Achetez directement de chez l’importateur

Payez seulement $295 pour un costume fait en Italie

OFFREZFLUI POUR NOEL

Slip de France ...................................... $9

100% pur coton fin

Cravates ..................................... $10 - $15

100% iaine (France)

Cravates d’ltalie ................................. $20

100% pure soie

Noeuds papillons ............................... $25

100% soie faite en Italie

Ceintures (France) ..................... $30 - $40 E. ZEGNA

Ceinture - cuir ..................................... $45

Cravates - 100% soie ......................... $30

Chemises de France

Tout coton ou mélange ..................... $40

Chandails Ted Lapidus

sans manche ................ $50

manches Iongues .............................. $60

AVEC VOTRE PREMlER ACHAT D’UN COSTUME FAIT EN lTALIE

POUR $295.00 SEULEMENT, VOUS OBTIENDREZ GRATUITEMENT UNE CRAVATE ITALIENNE 100% SOIE.

720 King St. W. Suite 215, 29 étage Toronto

947-1 041

DU LUNDI AU VENDREDI DE 10h A 18h30 ET SAMEDI DE 10h A 16h00

doit en étre eloigne.

C’est elle qui ‘tire les ficelles, apparemment a l’in- su de tous, ou sans que per- sonne n‘y attache vraiment de l'importance. Les gosses sont bien trop occupés a disserter sur des problemes d’ordre métaphysique

Nombre dc ces jeunes acteurs sonl certainement tres joue’s, et ce fut bien plaisant 1e les voir pirouetter avec

iisance sur ce decor J‘escaliers, chantant avec 1umour et dansant avec grace.

L’un dcs aspects les plus t‘rappants de ce spectacle etait a facilite avec laquelle les en- l‘ants passaient, dans leur :onversation, de l’anglais au trancais et vice-versa sans la moindre hesitation.

Ce bel exemple de bilin- guisme peut servir de lecon a plus d’un. L‘equipe va maintenant se reposer pour quelques temps, et les enfants devoir oublier pour un mo- ment les feux de la rampe pour faire retour aux bancs d’ecole, mais les gosses

parlent deja d‘organiser un'

nouveau spectacle. Le theatre parait étre une 1‘1evre dont on

ne se de’barrasse pas si facile- ment.

Attendons donc avec plaisir l‘annonce de la pro- chaine production. Avec un groupe pareil on ne risque pas i’étre décus. V.F.

NOS CRITIQUES ONT VU POUR VOUS:

La Balance Chef d’oeuvre de la Nouvelle Cuisine Policiere. La fin justifiant les moyens, flies

et v_oy0u5 rivalisent de brutalité, d’astuce... et d’humour. L’auteur, Bob

Swaine, ethnologue de voca- tion, ne ménage personne, avec une agréable pointe

d’ anarchisme (Nathalie Baye, en putain, déjeunant chez Fauchoni). Tres bien filmé,

conduit et interprété. Le film,

qui a ratissé les oscars en 1981,

a fait courir les Parisiens (record absolu de recettes... juste apres E. T.) et promet de faire un malheur en Amérique du Nord. FINE ARTS.

0/4»

/7 Mode féminine 43/ exclusive A telier-boutique \ Haute-couture Nous avons le plaisir (/0

p vous in viter a visiter notrc atelier-boutique dc mode feminine exclusive dessinée par VOJKA, couturiére européenne-

francaise.

Materiel de premiere qualité importé de France, d ’A ngleterre ‘et a ’Italie (soie, Iaine, c‘o'ton).

VOJKA Fashion Little Dream Inc.

Unit 2 Markham, Ontario L3R 409 Tel: (416) 4 74-1244

3160 Steeles A ve. E.

3169 \ l uulT L

3YCIL¢$ At]. C.

1 °1

DOM HILLS

amen

you taut—7 “”5““?

.+.

Nous avons hate de vous servir. Veuillez réserver pour un rendez-vous en nous appelant au

(416) 474—1244

chales en Iaine chaussures

parapluies .. carrés en sore ceintures

au Renaissance

961-0380

wit. '0 t: VRlz'Z

cravates en soie

a compter de $12.50 jusqu’a

Les plus beaux cadeaux sont griffe’s a la francaise!

PLUS DE 30 GRIFFES DANS LA MEME BOUTIQUE Soyez sur de faire plaisir, offrez des accessoires de Paris!

foulards en iaine

sacs en cuir

bas-cuiottes

bijoux de fantaisie

sacs de soirée

Court

162 Cumberland York ville, Toronto (Porte voisine a’e l’héte/ Four Seasons)

PROP. MME. BOBBIE DOUCET

boutons de manchettes

$400.00

Nana Le récit d’Emile Zola n’est

que pre'texte a coucheries.

Pour gloutons optiques.

Maria Chapdelaine

Film canadien d’apres un roman canadien,. mais a la sauce Hollywood. Decors somptueux. Gilles Carle sait filmer l’hiver, Carole Laure est trés mignonne mais aux de'pens de Maria. «[1 est bien regrettable que le cinéma québécois, quand il n’est plus malade de pauvreté, devienne malade de sa richesse et se tourne vers un modéle com-

mercial qui, parce qu’il mar- che ailleurs, est pris pour l’étalon du cinema» (J.-C. Jaubert). L’adaptation est suspecte: amputé de ses réson- nances sociales et idéologiques primordiales, le récit «n’est plus qu’un Love Story, ver— sion l912» (P. Hebert).

Star 80

Du réalisateur de Cabaret (Bob Fosse). Histoire vraie d’une jeune beauté de Van- couver, devenue modele pour Playboy et sauvagement assassinée par son mari. Film brutal, a la limite du suppor—

table. Mais la cinematogra- phie est superbe, l’e'tude du milieu Playboy saisissante. Avec Mariel Hemingway, ra- dieuse, et Eric Roberts, e'toile de demain. UPTOWN.

Carmen

De Carlos Saura. Espagnol sous-titre. La Carmen de Mérimee et de Bizet, traite'e sur le mode chorégraphique, avec une habile surimposition de la re’alite et de la le'gende. la choregraphie est t‘ascinante, les visages inoubliables. A voir en priorite. MARKET SQUARE, CARLTON.

“atenonhas” (“l‘cmmes"

four.

MORCEA UX CHOISIS: QUEBEC -FRA NCE-A CA DIE Un volume synoptique d'oeuvres québecoises telles Agaguk d’Yves Theriault, de Felix Leclerc et d’oeuvres acadiennes telles Pe'lagie—la—C‘lzarrette d‘Antonine Maillet. Chacun des synopsis est illustré suivant le theme de chacune des‘oeuvrcs.

EN JOURNO Y/lN T (10 Lorraine Des/ar/ais (Quélx‘coise) Un recucil de poemes dans lequel l'auteurejomwoie a travcrs l‘amour, l‘amitic. Ia l‘antaisie, ses souvenirs d‘enfance et part‘ois, la mort. Elle nous amene chez les

en langue amcrindienne) et elle nous revelc scs sentiments envers son Quebec bien-aimc.

Les dessins a la plume dc l‘autcure vous raviront.

I'L'UX CHALINS (/ ’Atme Rohicllam/ (/lcurlienne/ Dans cc llvre poet/que, / ’auteure nous rappellc U/)/)/'(’('I(’l'(’:. cette tic/7mm qui, pour la pair, c’cril (les pages bel/es comma la lit/mere (/11 lr'ous y Irom‘cre: .si.\' Ilia/ties accompagnés (/ 'aquare/les.

«La 01‘] la culture avance au pas du coeur» —- Cécile Cloutier de Lantagne

Les Editions Marois vous offrent leurs meilleurs voeux, de santé et de prospérité

les ric/Ies Iago/ts (la l’li/XsloiIc at volts

Francorse Marois Directrice et éditrice

.1 l (lagio

R .

.. *I_ I 0 .mx xi

0

flaw/«flaw 6r -

Institut Beaute’ Etoile

Diplome’e de l’école de l’Etoile a Paris, Nadia Ahi serait heureuse de vous accueillir dans son Institut oil elle vous proposera: Soins du visage et du corps Maquillages Manucures , _ Pedicures - , r

Epilations visage et carps Traitements amincissants Massages

Solarium

et bien (l ’autres services.

A ussi disponible. ..

traitements spéciaux & cosme’tiques pour hommes 5 Fa irview Mall Drive

Suite 280 Willowa’ale, Ontario

LA PRESENTATION DE CETTE ANNONCE MZJ 2Zl

VOUS DONNE DROIT A 10% D’ ESCOMPTE

SUR LE SERVICE Téléphone: 497—6420

Les Québécois et les autres communautés francophones du Canada partagent des origines communes et une longue tradition de coopération. L’ organisation de projets conjoints et de programmes (31’ échanges favorise une meilleure connaissance réciproque et contribue au développement du fait francais.

Encore plus pres de vous Les programmes d’échanges et de coopératiOn

Le Quebec, , plus pres de vous

. vous intéressent?

A nos bureaux du Quebec 21 Moncton, Toronto at Edmonton, des conseillers vous renseigneront sur les ententes entre le Québec et la Fédération des francophones hors Québec, ainsi que sur les programmes d’appoint et de coopération offerts par le ministere des Affaires intergouvernementales du Québec.

Et ils se feront un plaisir de vous appuyer

dans Vos démarches!

Bureau du Qu‘ébec a

Moncton

Desservant les provinces de l'Atlantique

Place de l’Assomption

Bureau du Québec a Toronto

20, rue Queen Ouest Suite 1004, Boite postale 13 Toronto. Ontario

770, rue Main, Casier 6005 MSH 383 Moncton.

Nouveau-Brunswick

EIC 1E7

Tél.: Tél.: (416) 977-6060

[506) 382-7851

Bureau du Québec 3 Edmonton

Desservant les provinces des Prairies et du Pacifique Highfield Place Building 10010 —~ 106" Rue, 10" étage Edmonton, Alberta

T5] 3L8

Tel: (403) 423-6651