Semaine du 25 septembre au 1er octobre 1984.

Les parapluies qui chuchotent

Les satellites émettent des ondes en direction de la Terre. Ces ondes sont ensuite captées par de grandes antennes paraboliques. Pour bien comprendre le fonctionnement de ces antennes, effectuons le mon- tage suivant.

par la professeur Scientifix

Plantez deux batons de 1 metre de long dans le sol, a 7 metres l’un de l’autre. Procurez-vous deux parapluies: avec du ruban adhésif, fixez le manche de chacun d’eux aux batons (intérieur parapluies face a face). Attachez une petite horloge a ressort sur un des manches, a 15 centimetres du fond du parapluie.

Courez vite a l’autre parapluie et tendez l’oreille: a environ 15 centimetres du fond, vous percevrez distinctement le tic tac de l’horloge. Par contre, si vous vous déplacez, vous n’entendrez plus rien.

La réflexion du son et la forme quasilparabolique des parapluies sont a l’origine de ce phe’noméne.

Voyons pourquoi.

f7)

6Tb

by 7 mél'res Mix—rave"...

L’horloge émet des ondes sonores dans- toutes les directions. Unegrande partie de ces ondes viennent frapper le parapluie. A cause de sa forme, ce demier les renvoie parallelement a son axe (1e manche).

Les ondes sonores atteinent ensuite le deuxieme parapluie. Toujours a cause de sa forme parabolique, celui-ci les renvoie a un point précis sur le manche: 1e point focal. C’est a cet endroit que vous entendez 1e

tic tac, pas ailleurs.

Les antennes paraboliques qui recoivent les messages des satellites fonctionnent sur le meme prin- cipe. Cependant, elles re’fléchissent des ondes électro- magnétiques, et non des ondes sonores.

Amusez-vous a conserver a voix basse avec un ami en utilisant ce systérne! Bien sfir, chacun devra se placer au point focal des deux parapluies. El

LES MOTS CROISES ., CHANDLA‘E

123456

OUbUNF

ON

10 11 12

HORIZONTALEMENT

1 Malrnener, en faisant des reproches. 2 Altesse Royale Adj. poss. —- V. d’Allemagne orientale.

3 —— Qui a rapport a [’05 cubital Cargaison.

4 Coloris, coloration —— Dévotion.

5 —— Couvre-pied garni de duvet Aluminium.

6 Usages Poetes grecs Biere anglaise.

7 Jeter en l’air avec force les pattes de derriere (cheval Espece de bugle a fleurs jaunes.

8 Réfléchit profondé- ment -— En outre, de plus. 9 Manche, au tennis Anc. mesure de capacité. 10 Accorder un prix a Allure d’une béte de somme.

11 Patrie d’Abraham -— Vierge et martyre ro- maine.

12 Chose absurde Saisons.

Solution du

7‘s 9 101112-

VERTICALEMENT 1 Fierte’, arrogance Moment cinétique propre del’ electron. 2 Filet sous les oves (1’ un chapiteau Région de la basse Me'sopotamie. 3 Contesté Pere d’Andromaque. 4 Qui est conforme a un modele Actionnés. 5 —- Manger en broutant —— Arrose Grenoble. 6 Faire une nouvelle edition de.’ 7 Depot qui se forme dans une liquide Déshabille Caesium. 8 Largeur d’une e’toffe —— Grave, sérieux —— A la fin de la messe. 9 Adverbe Donne aux terres un troisiéme labour. 10 Peu commun Ce qui charme, attire.

11 Exposée pOur la vente —— Terre entourée d’eau.

12 Détache des

animaux attelés —~ Con— sume’s peu a peu.

demier probléme:

Maureen Forrester au Roy Thomson Hall dimanche et

emission spéciale de Toronto Magazine lundi

L’EXPRESS 7

Pour marquer son 20c anniversaire de diffusion en francais, la radio de Radio- Canada a Toronto, CJBC 860, présente 1e célébre con- tralto canadien Maureen Forrester le dimanche 30 septembre 1984, a l9h45 a la Salle Roy Thomson. Mme Forrester sera accom- pagne’e par l’Ensemble de musique de chambre cana- dien sous la direction de Raffi Armenian.

Maureen Forrester inter- prétera un programme d’ oeuvres en francais de Papineau— —,Couture Loef- fler, Ravel, Francaix et Poulenc. Pour obtenir des

CJBC a 20 ans

billets pour ce concert gratuit, le grand public peut passer au guichet du Roy Thomson Hall, du lundi au vendredi entre 10h00 et 18h00et le samedi, de 1 lhq) a 17h00.

Les gens qui veulent réserver des billets peuvent le faire en téléph'onant a la Salle Roy Thomson du lun- di au vendredi entre 09h00 et 20h00, et le samedi entre 11h00 et l7h00, au 593—4828. Les personnes de l’extérieur - de Toronto, dont le code regional est 416, peuvent 1-800-268-9176 (sans frais d’interurbain). Le Roy

faire le‘

1 METAMORPHOSE

2 oc MOUE ARTS 3 RUPIN —ANOISE

4 ARA TETUE RB 5 LINGERIE TEE

6 IENA GESTUEL

7 s EMPORTER L 8 - ER MOT LEDE 9 RALE EVE L1 10 TE FRISQUET

11 TENUE COURSE 12 METs —— RENIEES

Mmes Jacques Deschamps, de Mississauga, et Elisabeth Baud, de Toronto, se méritent chacune un livre de poche de leur choix a la Librairie Champlain (107 rue Church a Toronto). Pour participer vous aussi a notre tirage hebdomadaire, il’ suffit de nous retoumer votre solution des mots croisés, avec vos noms et adresses, a: L’Express, 135 ave. Broadview, Toronto, M4M 2E9.

Réseau! INTERACTION Inc.)

Noél Thomas, M.S.W., T.S.A. Travailleur social agréé

Evaluation de programmes Ateliers de formation pour les Conseils d administration Plan'ification stratégique Ateliers et‘Conférences sur Ie stress

215 Goldhawk Trail, Scarborough MlV 1X4 (416) 299—9389

' Gauthier,

Appren'ez le francais en France

chez ELFCA

11 blvd' Matignon 83400 Hyeres, France

Tel: (94) 65 03 31

une bonne écoleprivée pour adultes sur la RIVIERA FRANCAISE

les meilleures méthodes et Lin équipement moderne (laboratoire de langue, video, prolecteurs...)l. ' une attention tout a fait personnelle‘

ECRIVEZ DES MAINTENANT POUR OBTENIR NOTRE BROCHURE

\

Afifififi§ £7” Afififiefiygfifi

$1? fifiEEfifififie ee ' reeee Eh: E’gfifi’fi e

{EEUX {BEES EERWCES SE

eee fleetetee St. W , Terente ere Teteeeene: {611 e) eeeeere

Aeeeee eeeeietieee ee eereieee ee eeeeettee (eegtg egeftreeeeee e

,1 eeeeeer’eeg

Rteeereeet ee eereeeeet eitieeee (eerreeeeet e1 e temee eerttet): Seeeetertee .1 Emeleyetee ee eereee / Sereiee e 1e clientele 1’ Veete e1 reereetiee ./ Trettereeet

Eerie tees tee treeeex etteeteee eer eetz‘e {Service eer tiEeteeer ee

teetee.

Services Canada

Corporation de disposition des biens de la Couronne

I111 HT" 4 .9: E

Ministre des

et Services

Approvisionnements et

SURPLUS DU GOUVERNEMENT

VENTE AU COMPTANT ET A EMPORTER

0 Quincaillerie

o Vétements assortis

0 Articles de maison .

- Livres - Cosmétiques

- Equipement de bureau

0 Mobilier

- Tables a dessin

- Equipement électronique

D’autres articles peuvent étre

disponibles au moment de la vente.

Date de la vente Samedi le 29 septembre1984 09h00 a 14mm

Conditions de la vente

Tous les articles sont vendus “tels quels” et doivent étre payés au comptant ou par- cartes de cre’dit au moment de la vente. Aucun remboursement ni echange.

Lieu de la vente CORPORATION DE DISPOSITION DES BIENS DE LA COURONNE 6227, chemin Netherhart Mississauga (Ontario)

(416) 966- 6296

(Nord sur chemin Dixie du Hwy 401 a droite sur Ie chemin Britannia )usqu au chemin Netherhart)

Approvisionnements

Supply and Services Canada

Crown Assets Disposal Corporation

Minister. of Supply and Services

Thomson Hall a fixé une limite de 4 billets par per- sonne.

Ce concert tout a fait spécial sera diffusé en direct a la chaine stéréophonique du réseau francais, et au réseau a l’ouest d’Ottawa. ll sera rediffusé a la chaine stéréophonique du réseau anglais le dimanche 14 oc- tobre at 15h05.

TORONTO MAGAZINE Le lendemain, lundi 1er octobre, l’émission Toron- to Magazine consacre une demie-heure spéciale, de 17h00 a 17h30, au 20e an- niversaire de CJ BC. L,’animatrice Monika Mérinat invitera alors des “pionniers” de la radio frahcaise dans la métropole ontarienne a relater des souvenirs: M. Jean- Raymond'St-Cyr, qui a été directeur de la radio de Radio—Canada a Toronto pendant la majeur'e partie de son histoire, ainsi que les animateurs Jacques Gauthier et Chantal Beauregard, au micro des l’ entre’e en ondes de CJBC. La voix de Jacques identifiant le poste, est la premiere que les auditeurs francophones ont entendu 1e ler octobre 1964. Celui_-ci travaille tou-

. jours dans le domaine de la

radio-television a Toronto, en plus d’étre président du Comité consultatif de langue francaise (CCLF) du Conseil scolaire de Toron— tO.

Quand a Chantal Beauregard, qui travaille aujourd’hui au service des

communications d’u minis—

tére fe'déral de la Santé et du Bien-étre social 51 Toronto, elle fut la toute premiere an— nonceur féminin en Ontario —— en anglais comme en francaisl.

Monika Mérinat recevra également au cours de l’émission de lundi des ap- pels de “tous les coins du pays de gens qui ont fait leur marque, a la radio- télévision -ou dans d’autres domaines, aprés avoi‘r débuté a CJBC. Mention- nons les animateurs Louise Arcand, Michel Desautels, Winston McQuade et Marie-Claude Lavallée (lec- ‘trice du Téléjoarnalifna- tional la fin Ste semaine), ainsi que 1’ eXec'ommissaire ' aux langues officielles du

HISTORIOUE

Toronto comptait en 1964 le plus. grand regroupement de fran- cophones au Canada ne be’néficiant pas d’un service

Maureen Forrester

radiophonique en francais: quelque 160,000 personnes, dont 65,000 de langue maternelle francaise.

Le mandat de Radio- Canada, ainsi que la politi- que inteme de “decen-

Nous vous

«Bonjour mesdames et messieurs, vous écoutez présentement le poste CJBC de la Société Radio-Canada. Le poste CJBC diffuse sur une longUeur d ’ondes de 860'kilocycles et sa force de diffusion est de 50,000 watts. CJBC sont'situés a 354 rue Jarvis a Toronto. CJBC commence aujourd’hui premier octobre la diffusion de' ses emissions en francais.-Ce poste est désormais rattaché a la chaine francaise de Radio-Canada... s étend (1’ Edmonton en Alberta jusqu ’a 1’ ex- tréme pointe sud-est de la NouveIIe-Ecosse. ' souhaitons bienvenue et nous vous invitons a rester a I’écoute toute Ia journée. Dans quelques in- stants vous pourrez entendre notre premier radiojoumal de la journée...

Sur ces mots, Ius par Jacques Gauthier le 1er octobre 1964, CJBC entrait officiellement en service en tant que station radiophonique francaisede Radio-Canada a Toronto.

Les studios de

cette chaine

la plus cordiale

CJBC Toronto.»

tralisation des centres de production”, allaient de pair avec la politique na- tionalede “biculturalisme” du gouvernement libéral de M. Lester B. Pearson.

Depuis quelques années, plusieurs citoyens réclamaient l’institution d’un ‘poste torontois de la société d’Etat, notamment un comité dirigé par M. Marc-Yvan Giroux, au- jourd’hui directeur d’école dans la région de Welland.

De nos jours, ce sont des groupes comme l’Associa- tion canadienne-francaise de l’Ontario (ACFO) qui font pression sur la Société Radio—Canada pour qu’elle augmente le nombre d’heures de' programma- tion locale, surtout a la télévision ou c’est encore en minutes qu’on doit comp- ter! lronie du sort, la présidente de l’ACFO- Toronto, Mme Annie Dell, est une employee de Radio- Canada, au service des ar- chives audio-visuelles.

L’histoire de CJBC peut remonter a 1925, alors que la compagnie Union Car- bide and Carbon fonda ‘la station radiophonique CKNC, vendue p’lus tard a la Société Radio-Canada qui en changea les lettres d’appel pour CRBC, puis CRCY, CBY et finalement CJBC.

CJBC (Canadian Jarvis Baptist Church), qui depuis 1944 opérait a titre de station~clé du réseau Domi— nion de la Société Radio- Canada, cessa de jouer ce réle en octobre 1962, ala suite de la fusion (les deux réseaux radiophoniques na- tionaux de langue anglaise' dc Radio-Canada.

Des lors, CJBC fonction- na 1e jour a titre de station locale anglaise, retransmet- tant le soir quelques emis- sions du réseau francais et mettant en ondes des emis- sions éducatives pour adultesa titre experimental. En avril 1962, CJBC dif- fusait une demi-heure par jour en francais; en juillet une heure par jour; et en janvier 63 trois heures trente minutes quotidienne- ment.

La région de Toronto était desservie en 1963 par plus de sept stations cana- diennes MA de langue anglaise, sans compter un grand nombre de stations américaines et de stations MF. De ces sept stations canadiennes, CJBC, qui s’adressait a un auditoire spécialise’, était celle dont la cote d’écoute était la plus faible...

L’implantation d’un ser- vice francais de la radio de Radio-Canada a Toronto ne se fit pas sans peine, mais en dépit de la réticence de certains milieux envers ce projet, il fut vite clair qu’il était non seulement salu— taire pour les Franco— Ontariens, mais que CJBC pouvait également apporter un enrichissement culturel important a la Ville-Reine.

Cet aspect a d’ailleurs été souligné par le premier ministre de l’Ontario de l’époque, M. John Robarts, lorsqu’il pro- nonca sur les ondes de CJBC le discours d’inau- guration officielle du poste.

Dans cet ordre d’idées, le quotidien Le Droit titrait dix ans plus tard que «La vie canadienne~francaise a Toronto .toume autour du

poste CJBC»... Sans étre aussi catégorique aujourd’hui (parce que

d ’autres organismes et insti— tutions se sont développés et participent maintenant a la vie franco-torontoise), on peut toutefois continuer d’affirmer que plusieurs ac— tivités importantes pour la communauté se déroulent dans le sillage de Radio— Canada: des événements

'comme le spectacle et la féte

de la St-Jean Baptiste organise’s annuellement sur le campus du College Glen- don par Radio-Canada ou des manifestations com- mandite’es en tout ou en partie par la Société d’Etat. Par ailleurs, les animateurs de CJBC (et CBLFT, la television) sont souvent ap- pelés a participer a l’organisation ou au déroulement de d’autres ac— tivités communautaires ou artistiques franco- torontoises. F.B.

Canada, ,1-(eith Sher -

A votre service . . w reprend l’antenne a TVO

4* Le 30 septembre 21 19h lg magazine hebdomadai A votre“ service de TVOn,

tario reuent en ondes pour

sa deuxfme saison. z»,

Cette v‘emission qui, au ‘cours dala saison demiere,

a vu grafhdir sa popularité de semaine en semaine 3’ ap- préte a reprendre l’affiche avec uno nouvelle équipe.

Anne Van Burek a la pro- ~

duction et Cheryl Simard a la realisation entendent bien conserver la formule gagnante. des mini- reportage's en approfondis- sant toutefois les sujets traités. Cejs demiers devien- draient des mini— —séries

suivies de semaine en se- maine et pouvant aboutir a l’occasion- a une‘ table ronde.

Parmi les sujets abordés, notons l’enfance maltraitée, la violence familiale, la pornographie, 1’impact de la technologie dans le domaine de l’éduca- tion, l’éducation spéciale, les arts et la culture.

Comme dans le passé, une équipe de chroniqueurs se partageront les

differentes rubriques. Par-

mi celles-ci: la vie sociale avec ses dimensions économiques et juridiques, les arts, l’éducation, la petite histoire de l’Ontario.

De plus l’equipe d’A votre service s’ad joint dans le Nord un correspondant qui sera le porte-parole d’une des plus importantes concentrations de fran- cophones de la province.

Pour la premiere emis- sion du 30 septembre, on y parlera d’androgynie, du virage dans le secteur de l’éducation, et on pourra jeter un regard en coulisse sur ce qui se passe a l’Ecole nationale de Ballet du Canada. Chaque semaine,

"l’émission du dimanche at

19h30 est reprise le méme soir a 23h00 et le mardi a 16h00. ITI

Cato-pace

chez les Belges

Non, il ne s’agit pas du cousin romaIn d’ObélIx...

La série Octo—puce, un cours par correspondance sur la micro-informatique, sera diffusée a compter du

. 16 septembre par la RTBF

(Radio télévision belge francaise). La Belgique de— vient ainsi le premier pays européen de langue francaise a faire l’acquisi- tion de cette série de TVOn- tario.

La RTBF diffusera l’émission tous les diman- ches sous la commandite du ministere du Logement et de l’Inforrnatique tandis que les cours par correspon- dance seront assures par le CIGER (Centre d’informa- tion , de gestion et de recher- che).

La renommée d’Octo- puce n’est plus a faire. Cette série a connu depuis ses débuts un succés retentis- sant au Canada et aux Etats-Unis, le réseau PBS a retransmisa plus de 200, 000 téléspectateurs la version originale anglaise.

Cette année donc Octo- puce initiera les Belges aux mysteres de la micro-

inforrnatique. Chez nous,

la série fait partie de la

nouvelle saison d’automne de TVOntario. D

I’ Ville de Toronto

Enlévement des Ordures

Jour de I’Action de grace Le lundi 8 octobre 1984

ll n’y aura AUCUN enlévement des ordures le lundi 8 octobre 1984.

La collecte habituelle de lundi (8 octobre) aura lieu Ie mardi

9 octobre. .

La collecte habituelle de mardi (9 octobre) aura lieu le mercredi

10 octobre.

'Les journaux et les gros articles NE SERONT PAS ramassés Ie mercredi

_ 10 octobre.

. Veuillez garde'r ces articles pour la collecte du mercredi 17 octobre.

Rappel: ll existe 17 dépbts de recyclage pour les contenants en verre et en métal a,Toronto. En juin, 328 tonnes de jour- naux, 61 tonnes de verre et 5 tonnes de metal ont été ramassées. Pour de plus amples renseignements, composez le

947- 7742.

RM. Bremner, ing., F.l.C.E. Commissaire des Travaux publics.

v0us offre des livres, bien sur, pour tous les ages, mais aussi: DISQUES, CARTES DE SOUHAITS

MANUELS'SCOLAIRES, JEUX EDUCATIFS ENCYCLOPEDIES, DICTIONNAIRES. etc., etc.

Char/es E.Arsenau/t “CHAMPLAIN, c'est pour mieux vous servir."

L’une des plus importantes librairies francaises au Canada situee au coeur

de Toronto.

Plus de 125,000 Iivres.

107 rue Church (angle Richmond) Toronto

(416) 364- 4345