4 6 L'EXPRESS - Semaine 28 juillet au 3 aofit 1992

LES BONNES ADRESSES

MONTREAL

MOTH

La POURQUOI Residence PA YER ‘2 u ,: DAVANTAGE? Voyage“! ‘5 - Service personnaiisé

° Situé centre-ville pres: restaurants. magasins 4 et métro - Chambre de bain privée - Téléphone at TV - Air climatisé - Asoenseur .‘_ - Tours de ville organises y; - Carte de la ville gratuite - Cafe gratuit ie matin

. _. a m ‘4’ « a!" 31:8}; 1””

847 es’fEiJEs‘HERBROOKE, MONTREAL (514) 527-9515 Mobil

A comptor de 40 $ par jourl Etude

jusqu'au 15 juiliet 1992 Recommandé par:

Quality Rated

Centre Médico-Social Communautaire

TOUS LES SERVICES SONT GRATUITS! SANTE . dépistage anonyme

° médecine tamiliale VlH/SIDA

° cours prenatals ' diététiste

- cours post-natais - - inlormations sur la santé INTERPRETATION

SOCIAL FRANCOPHONE

' thérapie individueile tamiliaie et de groupe - aide a l'enfance

Pour plus de renseignements, téléphonéz-nous!

. LE CMSC, C'EST POUR VOUS!

90:3 V O ‘i'

. interpretation médi‘caie a i'hépitai, a la clinique ou chez le médecin

22, rue College. Toronto (Ontario) MSG ‘1 K3. Tel: (416) 922-2672.

_‘ Numéro sons trois 1—800—268-1 cm

POUR L ’AMOLIR DU FRANCAIS

De l'accentuation du frangais

ANNIE BOURRET Pour L‘Exprese

vez-vous des hésitations avant d’écrire des mots comme reglement ou evene- ment? Avez—vous l’impres— sion que vous pourriez écrire aussi bien les mots re’ lement et événement? C est tout a fait normal : 1e changement de E our E dans ces mots date peine de 1975, et les deux orthographes sontacceptées.

Alors, méme si vous étes assez jeune pour avoir appris a écrire événement a l'école, vous lisez con- tinuellement des textes écrits avant cette réforme ou par des gens qui sont allés a l’école avant la réforme.

Ces Changements montrent aussi un chang}ement de rononciation, car en ort ographe, ’accent indique une prononciation particuliére de facon graphique.

Par exemple, c’est l’accent qui permet de savoir comment pronon- cer interne et interné, jeune et{'efine, tache et niche, créve et crwé a a lec- ture.

Les accents ont été introduits as- sez tardivement en francais.

Il existe 3 accents: l’accent grave (e, E), l’accent aigu (é, E) et l’accent circonflexe (é, E). La cédille (c, C) et le tréma (sur le e de Noel) cons- tituent également des indications de rononciation.

’accent circonflexe, par exem- le, a été utilisé par un médecin en 532, pour lui permettre de noter

certains sons.

Par la suite, des imprimeurs commencérent a utiliser le circon- flexe, pour marquer la chute d’un E dans un mot : 1e mot vraiment s’im- primait miAment a l’époque.

Vers 1618, l’accent circonflexe indique la suppression d’un S dans des mots, comme dans tét, qui s’écrivait tost et... tofijours, de tous/ours. L’accent circonflexe des mots batir, téte et croitre a cette ori-

ne.

L’accent «ti-chapeau» a une riche ascendance, et ne se limite pas a la chute d’un S comme parent.

Comme dans l'exemple du mot vraiment, il peut aussi avoir la chute d’un E pour ori 'ne : crfiment vient de cruement (i s'est donc écrit cruAment d’abord). Les mots ayant cette souche n’ont pas tous conservé leur circonflexe.

Certaines voyelles doubles ont donné des circonfiexes, comme les mots aage et baailler, devenus age at Miller.

Dans d’autres cas, un tréma sur le U dans un mot a évolué en cir- conflexe : c’est le cas de deii, qui nous a donné le cauchemarde ue da. Enfin, c’est l’analogie avec es mots écrits avec un circonflexe ui a entrainé l’usage de cet accent ans le cas de vofite, sur le modele de create, et de traitre, qui tire son I de maitre.

L’emploi régulier de cet accent a été adopté en 1740 par l’Académie francaise, mais il a connu bien des aventures.

Si aujourd’hui on écrit l’adverbe toujours et les participes passés vu et recu sans circonflexe sur leur U, c’est arce que l’Académie fran- gaise es a retirés en 1762!

En plus, le dictionnaire de l’Académie s’autorise la fantaisie de conserver des graphies comme maxi culpa, minimfi et sine qua non, que tous les autres dictionnaires ont abandonné depuis longtemps.

Pour ajouter a toutes les irrégu— larités histori ues de l’accent cir- conflexe,1’ort ographe courante n’est pas consistante.

Ainsi, un mot avec accent circon- flexe ne le conserve pas nécessaire- ment dans les autres mots dérivés. Pensez a jeaner et a jeun ou déjeuner, a aréme et aromate, a icéne et icono- claste et a grace et gracieux. Selon la fonction grammaticale, nétre et vétre deviennent notre et votre.

Comme disait Achille Talon: Zut alétre! (album Le roi des zotres). Ce n’est pas tout : I’accent circon— flexe peut devenir un accent ai u, comme dans méler et mélange, o- héme et bohémien et, enfin, étre, étes, était, étais, étaient. Pas étonnant ue l’accent circonflexe constitue la p us grosse difficulté de l’orthographe

ancaise!

Service de KBOOKKEEPING \\ m.

\ Iii/if .4? Tel: 272-1822

Gérard ou Corinne

Fax: 272- 1 955 Consultation Gratulte

f V53?

RE’MPX

Hallmark Realty Ltd.

Au service de la communauté francophone de Toronto

Bolduc

724 avenue Pape Toronto M4K 387

462-1888

Fax: 452-3135

Louie

Spécialiste dans la vente et achat de propriété pour nos clients francophones a I'ouest de Toronto. Brampton, Mississauga ct Oakville.

Pour un service bilingue et professionnel, n'hésitez pas a consulter:

Pierre Armand

représentanl Chaque bureau est géré individueilement par son propriétaire.

Century 21.

Confederation Realty Ltd Courtier mernbre

2554 Confederation Parkway

Mississauga. Ontario LSB 182 Bur. (416) 896-2121

Fax. (416) 896-7748

Flés. (416) 568-4759

La Cie d'assurances New York Life accumulation d'argent pour - valeur de rachat garantie

assurance-vie entiére my . l'éducation des enfants Appelez: FRANTZ MALVOISIN

protection de la tamille 0 plan de retraite (416) 226-6515 paste 332

MARCEL STRIGBERGER

Avocat Cour et litiges (droit criminel, civil et matrimonial)

69 rue Elm Tél: 416—598-2857 (Bay at Dundas) Fax: 418971-9092 Toronto, Ont, MSG 1H2

A votre service depuis 1974

.5

Québécois et Canadiens:

Deux categories d'athletes?

GUY ROBILLARD

Presse Canadienne

BARCELONE Troisiéme meil- leur temps de l’année an 100 m brasse et quatrieme an 200 m, Guy- la'me Cloutier a le meilleur classe- ment mondial de tous les nageurs et nageuses du Canada. Mais elle n’est pas prophéte dans son pays.

Xceux qui 1a uestionnaient avec insistance a arcelone sur le manque de reconnaissance dont elle fait l’obiet a la yrandeur du pays, elle re’pondait in assablement, avec son plus beau sourire et dans un an laisimpeccable.

«C est parce que je suis franco- phone et que dans ce cas, ce n’est pas la meme affaire, j’ima ine. Que voulez—vous que je vous ise? Vous savez comment c’est.

«Je suis la depuis huit ans, a en— core rappelé la nageuse de 20 ans, et )9 sais comment ca se passe. Je suis francophone, que puis-je dire de plus? Je crois que c’est 1e proble- me principal.

«Bien sur, a—t-elle admis, j’aimerais étre plus appréciée, mais ca ne me préoccupe pas vraiment. J’ai mes commanditaires au Qué- bec, Mazda St-Constant et Cita- delle, et c’est magnifique.».

Plus tard, la nageuse originaire de Montmagny a aiouté: «A Mon- tréal, plusieurs personnes me con- naissent et Quebec, c’est tout le monde». Et ca semble lui suffire.

Cloutier aborde les Jeux olym- piques avec énormément de confi- ance. Elle a bien nagé récemment et elle assure avoir ris beaucoup de force at amélior sa technique de brasse et de virage depuis les essais canadiens de mai, quand elle avait déja gagné ses deux épreuves.

«Mon ambition ici est de réussir mes deux meilleurs temps a vie et je vais essayer de le faire dans les

ualifications du matin», a-t-elle in— iqué.

«Au 200m, ie veux faire moins de 2:29 et mon meilleur temps est de 229,94, et au 1(1li,ie veux faire moins de 12095, et mon meilleur temps est de 1119,85.» Si elle realise ses ambitions, ses chances de mé- dailles seront excellentes, estime-t- elle. Cloutier semhle manifester une pre’férence pour le 2iiiim, parce L ue plus stratégique 9t convenant lus ( sa grandeur de 5'6”: «Au ll 0m,

uand ie plonge contre une fille de ’11”, i’ai déia cinq ptillCE‘S de re— tard.»

L'vntrainour Derek Snelling a

aussi confiance en la Que’bécoise, une des trois seules présentes aux Ieux, avec Nathalie Giguére et Jacinthe Pineau (ii n’y a aucun homme). «Elle nage trés, tres bien de ce temps-Ci, a-t—il assuré. Elle a réalisé la meilleure performance d'une nageuse canadienne aux championnats du monde( ua- triéme au 200m) et elle a tres ien

fait su circuit mondial.»

Snellin croit par ailleurs qu’une dizaine e nageurs et nageuses canadiens appartiennent a l’élite mondiale, devenue beaucoup plus internationale, et ue tous ceux ui parviendront auxginales auront es chances de médaille puisque les

classements se sont beaucoup' resserrés. «Nous sommes de re-v

tour», a-t-il assuré.

Pour Cloutier, si les chronos sont plus serrés que par ie passe, c’est pour une raison bien simple: le do age. 11 est devenu plus dur de tri er.

L'accent circonflexe était au coeur de la controverse de la derniere réforme de l’orhtographe. En effet, dans quelques rares cas, il indique une prononciation dif- férente, mais jamais entre E et E ou U et 0.

Quelle est la différence entre de prononciation entre le E et le E dans je me méle et je péle? Ou entre mare (le fruit) et mure (l’adjectif)?

Mais les propositions de réfor- mes admettaient tellement d’excep- tions que ca en devenait ridicule :

on voulait retirer tous les l, sauf pour huitre (qui perdrait alors son image de coquillei), naitre et paraftre.

Cette chmniqueest la premierededeux textes consacrés aux accents de la francaise.

N LR: L15 lectrices et les lecteurs sont invités afuire part de leurs criti ues, commentaires et suggestions .3 ’au- teure. Adresser Ia corres ondance (1 Pour I’amour du francais, goiter ostale 2016, Kingston (Ontario), [CL 58

it”

k lr\lil‘twli'\il‘_l("\l"“' i i i

\k‘nc: iaii‘c un tour an Muscc. lo Must‘c rinal do i‘tintario, lt‘ pins grand dos muscus (anadwns, ottn- do nonibn-ux services on trancais. 51 \‘Ulls dcsirv/ en savoir dai‘antagc sui‘ it's nouwllcs galvrics do llgvptc ancicnnc it do la \ubic, les t‘\Pii\llllill\ spt‘tialcs, les \‘lsltcs guidccs ct les spectacles du [’lanclariuni \iclaugliiin, tomposc/ lo illoi 3813-5531 pour obtcnir dos rcnscigncint-nts unregislrt's cn trancais 24 homes sur 34.

i in,“ Him-m ,J 1i, i “35),,

R87) M ,\ langic \lt‘ la my lilonr at d «\u'nuo Road, metro \inscuin

. ‘.\lil\ it. vi ”inn 1! tint wiiil",.:~i..il.ari~at i‘n'anu j

x .

“Mill—III" mi in]

W391!

de “ma

Traiteur pour 10 a 200 personnes Commandes pour emporter

Nous sommes ouverts du Iundi au vendredi

Nous sommes équipés pour les reunions, mariages et autres occasions spécrales.

Le meilleur sandwich delicatessen en ville!

BOEUF SALE, BOEUF FUME, BOEUF non, PASTRANMI, SALAMI, FOIE HACHE

19h30

The Corrd 3 5 lo. ' _ ,. "a Li :2 Conn-“la” % # ml c "’0’ E .3 5 8 l. . ' 2 at 'd- 3 3 .2 8 j t 6 Sheppard AM». Will J t 7

1230 ouest, av. SHEPPARD 3 Tél: 635-7630 Fax: 635-7635 3

Appel d’ofires Vente de 14 terrains pour construction résidentielle

Ville de Scarborough

Dans ie cadre d'un partenariat avec la Société canadienne d'hy- pothéques et de iogement, Ie ministere des Services gouvernemen- taux oiire en vente 14 terrains viabilisés pour construction residen- tielie dans le quartier Malvern a Scarborough. Ces terrains sont ot- ierts en deux parcelles. La premiere parcelle comprend huit terrains et est située promenade Courtiands (avenues Finch est et Morning- side). La deuxieme parcelle comprend six terrains et est situe’e dans le secteur Morningvrew Trail at chemin Littles,

Priere de mentionner le numéro d'appel d'otires 034M.

Les terrains sont otterts aux constructeurs compétents inscrits au Regime de garanties des logements neuis de l'Ontario.

Les ottres devront parvenir au ministere des Services gouvernemen— taux d'ici ie vendredi 4 septembre 1992, ‘a 15 h. Aucune otire ne sera acceptée aprés dette date.

Pour obtenir un dossier d'appel d'ottres et d‘autres renseignements, priére de téiéphoner a Kent Banting, au (416) 585-6780.

Le gouvernement de l'Ontario tient ‘a ce que ie secteur privé adopte

des pratiques éc’uitabies en matiere d‘emploi et'vous encourage a iouer un role acti dans la poursuite des ob)ectits fixes a cet egard.

Ontario

LIBRAIRIE

Champlain

68 EST I: (a I'Est de la rue Parliament)

Tél: 364-4345 Fax: 364-8843 )5

Soucleux de mleux servir ses clients,

Ia UBHAIHIE CHAMPLAIN annonce de

nouvefles heures

pour talre ties achats:

Lundl, mardl, mercredi et leudl anon a 18hoo.

Vendredi 9h00 iusqu'a 20h00. Samedl 9mm at 17h00. OUVEBT LE DIMANCHE A PART"! DU

6 SEPTEMBRE ....... DE MIDI A 17H00.

UE QUEEN, TORONTO