4 o L'EXPRESS Semaines du 24 au 30 janvier 1995

Les sucCés connus par pond a une masse éguivalente a la cosmologie a“ com des moms de 1% de la densité critique. - D’autre part, les mesures qui ont trente dequérest mics été rises sur la rotation de la matiére n empechen pas es

visi le des valaxies prouvent l’exis- tence, danslI’Univers, de masses ga- lactiques dix fois plus importantts.

On pourrait attribuer la masse in- visible soit aux etoiles éteintes soit a celles qui sont trop petites pour contribuer a la luminosité Iobale des galaxies. Si la densite de l' nivers est égale a 1, on se demande oil so trouve la mass: manquante et de quelle ma- tiere elle est constituée.

L’une des by )theses émises a ce suiet considere a masse manquante comme étant comtituée d’un gaz pri—

chercheurs de lui trouver des- faiblesses inhérentes a une science fondamentalement basée sur des données hypothétiques.

Le lecteur trouvera dans ce qui suit des points qui altérent la connaissance que nous avons sur les origines et I’évolution de l’Univers, sans toutefois minimiser

r' . mordial, l’hydmgene ou H, qui serait l importance attribuée a sfes nesté dans l’Univers, sans se transfor- dEbutS explosr 5' mer en galaxies, depuis le Big Bang.

La validité de cette hypothese est contestée par la formation de l’hélium ou He au moment du Big Bang. Cette fonnation est contorme a une certaine limitation quant a la proportion de

La masse manquante dans I'Uni- vets acquiert des dimensions considé rabies, si on considere que la densité de ce dernier prend une Certaine va-

Les faiblesses

par CHRISTINE DUMITRlU VAN SAANEN pour L’Express

nature de la masse manquante par la presence des particules sous—atomi- ques, appelées neutrinos et conside- rées comme n’ayant presque pas de masse

to. e

du Big Bang

pas les seules particules a C‘tre consi- dérées comme de possibles candida- tes pour la masse manquante. be mw dele d’un Univers issu du Big Bang devient ainsi moins plausible dans le

pourrait facrlement s'effondnen L’inflation

La phase inflationniste de l’Univers

reste encore un mystere, car son me-

canisme n'a pas encore éte élucide,

malgré les progres de la microphysi-

que moderne.

Aux debuts de son existence, l’Univers était compose de champs

uantiques a valeur zero, meme si I energie etait tres grande. Les etudes récentes ont tlemontre que l'inflation de l’Univers represente la transition d’un «faux vacuum», avec des champs quantiques ayant une valeur zero, a un «vrai vacuum» avec des champs quantiques ayant une valeur differente de zero.

("est de ce «vrai vacuum» c u’e- mergeront plus tard, suite aux iluc— tuations quantiques, les particules, dont les transtomiations menent a la formation de I'Univers, tel qu’il est connu aujourd’hui. lies transforma— tions au niveau des champs quanti-

La science dégonfle

le mythepde a l’accouchement

lunaire TUCSON, Arizona (PC-AP) _ Ceux qui croient que l’arrivée de la pleine Lune signifie une recrudescence des naissances sont dans l’erreur. [ls devraient plutbt parier en favour d’une augmentation des naissances lorsque la Lune n’est que faiblement visible, affirme un astronome.

David Caton, professeur de physique a la Appalachian

tate University de Tucson, ne voulait que de’truire ce mythe lorsqu’il a entrepris de compa- rer les dates de naissance de 50 millions de bébés avec les cy- cles lunaires.

Le professeur Caton a plutot découvert que les naissances étaient plus fnéquentes lorsque la lune en était a son premier quartier et qu’elle est faible- ment visible. I] a aussi décou- vert que les naissances sont

Ius nombreuses les mardis et es moins nombreuses les di-

matiere capable de former des noyaux tels que ceux d’hydno éne. Une autre hypothese exp ique la

leur critique On a pu constater que la luminosr- te des galaxies observables corres‘v

Le magazine L’actualité est disponible a Toronto dans les points do vente suivants :

Lichtman's 0 144 Yonge Street Lichtman’s 0 595 Bay Street Lichtman's 0 842 Yonge Street Lichtman’s 0 1430 Yonge Street Lichtman’s 0 2901 Bayview Avenue Maison de la presse 0 124 Yorkville Avenue Cole’s Biggest Book Store 0 20 Edward Street Mag Monde 0 444 Yonge Street (College Park) Great Canadian News 0 181 Bay Street (BCE Place)

Vous pouvez aussi vous abonner en composant le

1 800 361-6670 L'actualité

Pour savoir et pour comprendre

cas de l’existence de la masse man- quante, qui denote une densite plus petite que l’unitei

La constante de Hubble

et l’age de l’Univers Depuis ses debuts, I’Univers subit une expansion constante. La demu— verte spectaculaire de ce phenomene est due a l'astrophysicien Edwin Hubble, qui a demontre entre 1924 et 1929 ue les galaxies s'éloignent it‘s. unes es autres, laissant apparaitre un phénoméne de passage vers le roufge dans leur s ectre de lumiere, le a- meux ’red—s ift"

Cet éloignement n’est qu'appa— rent, car il est la consequence de l’ex» pansion de l'Univers. [’our faciliter ; ces calculs mathematiques, Hubble a I" utilise une constante H qui, introduite

' ' , d ‘dsf it th’» r AGENT IMMOBILIEB (122:6iné’fitéifiitaz’fl?tf‘§;.3ni léSIlleM an Ontario depui51967 une influence directe sur l’age de Si vous désirez VENDRE,

Les recherches récentes ont de- montre que, malgre l’ubiquité des neutrinos dans l’Univers, ils ne sont

—llllllllllllll|lllllll

ROYAt. LEPAGE —‘Illlxllllllllmll

l’Univers. La valeur de h, confirmee par les‘ calculs du telescope Hubble, est d'en-

LOUER 0U ACHETER, vimn 0,87 L'age de l'Univers‘ dePend

de h mais aussi de la densite de ce~

contaCtez luisci, T“ est beaucoup lus petite YVETTE DOCHE que 1. I en resulte que l’E’nivers ne peut pas avoir moins de 14 ou in

au 221'5515 milliards d’années, i’age des etoiles

des ensembles globulaires clans les galaxies. Si h a une valeur de (19'; et la densite de I’Univers est égale a l, l’h_v— pothese inflationniste du Big Bang

Royal lePage Real Estate Services Ltd.

ques et la gravrte quantijue sont des manches.

arguments en favour on debut «Lorsque vous son ez a la moins violent pour l'Univers que ce force ui rovo ue Iesgmarées lui allue proclame la cosmologie du toutegis gous evez admettre “'1’” “m" que cette force méme est beau- Tr ouver des preuves coup tmp taible pour avoir une Malgre les difficultés rencontrt'es par influence sur le comportement la cosmologie du Big Bang, suite aux humain»,aj0ute+il. succes de la physique des quanta, il La gravité lunaire peut, en 0% certain que it"s hypotheses qu’elle )us de pmvoquer leg marées, avance ne peuvent étre refute-es sans aite enfler Ie diamétre de [a do solides preuves en faveur d’une terre d’environ 20 centimetres naissance differente de I’Universi mais son effet sur l’homme est 'I‘rouver de telles preuves, voila ce qui minime incite les astrophysiciens a explorer Les specialisms en médecine do plus en plus les’favsci'nants myste— affirment que l'étude du ro- res desorigines del Unners. “33“" Caton détruit ini-

Ct’ilittxllt' ilr' )ormation, Christinc Dim/I— triu tun Saaricn (‘sl L’crizuiric et dm’clrire ilu Salim tin [rive dc Toronto

le rythme des natssan' ces.

Cycle supérieur

Adaptation franeaise de Geographic Understandings

hie

(Walter G U<mlm00

Destinée au cycle supérieur. llc et l2c année. cette adaptation en francais de Geographic lnderstandings explique et approfondit les notions géographiques de base et les notions avancées. De nombreuses activités permettent it l'éléve dc développer ses habiletés en la matiEre.

Ce manuel comporte des curtes topographi ues en couleurs. des photographres verticales et les stéréogrammes correspondants et des images—couleurs de satellite.

I

eograp

youth)" ‘P\\\t‘,

/

Cot“)l H \a mm?“

‘® irculaire 14

L'Atlas mondial actuel est I'outil complémentaire de ce choix de manuel.

ISBN 2-7608-4578—8 (304 p.)

4350, avenue

de l'Hétel-de-Ville MONTREAL (Quebec) H2W 2H5

Téléphone:

(514) 843-5991 Télécopieur:

(514) 843-5252

L

Comprendre la g

La librairie The Children‘s French Store

Au-dessus de tous en matériel éducatit et récréatit pour entants! , 1486 avenue Dantorth, Toronto

(a l'Ouest du metro Coxwell) Tel/Fax: (416) 465-3015

953‘: so

Heures d'ouverture: mardi au samedi de 9h30 a 17h30

Centre . médico-soorol communoutorre

90:0 ' K1

I —i SANTE

. Médecinefamiliale - Programmes de santé

INTERPRETATION FRANCOPHONE

- Interpretation médicale a I'hopital ou chez le médecin

C'EST POUR VOUS!

SOCIAL

- Thérapie - Aideat‘enfance

22 rue College 5 promenade Fairview :t 280 Toronto, Ontario Toronto. Ontario MSG 1K M2J 221

3 Tél.: (416) 922-2672 Tél: (416) 492-2672

Numéro sans frais 1-800-268-1697

LIVRES. CARTES DE SOUHAITS, JEUX EDUCATIFS,

45’

L l BRAI RI E . ENCYCLOPEDIES. DICTIONNAIRES. c p

HEURES

D'OUVERTURE: lundl, mardl, marmdl at laudl mo 5 18m.

,. VOMII’edI 91100 1 mm. Samedl 9h00 3 ”MO.

ti FEHME LE |.E DIMANCHE

468 Est, rue Queen, Toronto

(at I'Est do la rue Parllamont)

Tél: 364-4345 Fax: 364-8843

Le Petit Chaperon Rouge Garderie francophone

Programme (ranoais Programme d‘rmmersion Programme d‘age scolarre

Drrectrrce : Jeannine corewrmson Ecole Georges-Etienne-Cartier 250, chemrn Gainsborough

Toronto MAV 1V5 416-463-3955

Ecole SainteéMarguerite-D‘Youville 755. chemin oyal York 416-236—4557

LES BOUTS D'CHOUX

gorderie fronoophone

25, rue Linden, Toronto (Ontario) MAY lVS Téléphone : 960—9929

Responsoble Suzanne Molette

Metropolitan

5mm- School hard

6 tkMtfiéifidW

(mail 40: Males («Haves

du Grand Toronto

SECTION DE LANGUE F RANQAISE

393-5925

Attalros publlques 222-8282 paste 2355

CONSEIL DES ECOLES CATHOLIQUES DU GRAND TORONTO

I,.’i’ilrrcritirm criflroliqm' r'll lime/re frrrucru'sc, Iii (Misc rli' i'ili‘t’llfl'.

Services de garderie en fruncais dispnnibles

APPLIED ART AND DESIGN LTD.

pouvez-vous DESSINER

. UN CARRC ROND?

! er NON. nous

DOURRIONS

L'ESSAYER

a. S“ i. 1. 3960 Chesswood Dr., Downsview, Ont., M3] 2W6 Tel. (416) 630-8867 / Fax. (416) 630-7309

tivement les mythes entourant 3