4 o L'EXPRESS Semaine du 12 au 19 décembre 1995

Interdire la cigarette a cause des nsques d mcendie?

TORONTO (l’C) Un jury du coro- ner a demande au gouvernement federal d’interdire la vente de toute cigarette qui ne soit pas iabriguée de lacon a re'duire les risques 'in~ cendie une recommandation sans precedent que les groupes anti. tabac considerent comme une grande \‘ictoire

«ll s’a 'it d’un grand tournant», s'est (me a semaine demiere David Sweanor de I'Association pour les dmits des non-tumours. Le gmupe depression avail exigé Ia tenue d'une etiquete sur la mort d’Ann Iiil‘ony sun'enue en 1994. Une cen- taine de Canadiens sont de’cédés

cette année—la dans des incendies rov ués r des ci arettes. p Leogororfgr Donalgd Bunt, Ie pro- cureur de la Couronne et Ie groupe représentant les non-fumeurs avaient tous exhorté le jury a résenter une demande pour que es ci arettes ne pnésentent plus au- tant e risques.

L’expert américain Andrew MdSuire avait affirmé au cours de son témoignage qu’une cigarette moins dangereuse était une ciga- rette munie d’un filtre, dans Iaquelle le tabac n'est pas tree tassé at ur Ia fabrication de laquelle on uti ise un papier moins poreux.

Construction

IQI

de Defense Canada

PREQUALIFICATION DES ENT EPRENEURS RELATIVEMENT DES SERVICES DE REPARATION ET D'ENTRETIEN DES LOGEMENTS FAMILIAUX A LA BFC TORONTO (DOWNSVIEW) (ONTARIO)

Au nom du bureau du logement des Forces canadiennes (BLFC), Construction de Defense Canada (CDC) lance un appel de declarations d'intéret aupres des entrepreneurs locaux pour constater I'admissibilite des candidats a un appel d'offres visant des travaux de reparation et d’entretien pour environ 215 lo ements iamiliaux a la base des Forces canadiennes a Toronto ( ownsvlew). Les marches seront attribues aux entreprises retenues aux fins de la prestation de services «au fur et a mesure des besoins» pendant un an, soit do 1“ avril 1996 au 31 mars 1997. Les contrats ne garantiront aucune quantite minimale de travail.

A titre d'or anisme de service special du ministere de la Defense nationale( DN). le BLFC sera charge, a partir du 1" avril 1996, de gerer les Iogements du MDN. y compris les services de reparation et d’entretien. Construction de Defense Canada lancera, au nom du BLFC, un appel d'olfres au debut de mars 1996, pour des travaux de reparation et d'entretien lies a vingt (20) domaines. Le travail dependra de la nature de l’urgence jusqu'a un temps de reponse specifie Voici une liste des domaines vises.

Tonte du gazon et travaux de déneigement, entretien d’arbres. beton. maconnerie, reparation des iondations et travaux

Defence Construction Canada

d’hydrolugeage. foyers, travaux de soudage, travaux de charpente, toitures (en bardeaux et de type rapporté), travaux de peinture, gypse, platre et crepi. pianchers en bois dur, carreaux de ceramique et de carriere. chautfage et climatisation d'air, travaux de plomberie, travaux d‘electricite, appareils menagers, nettoyage, pesticides.

Ce marche interessera surtout les petites entreprises locales.

Les compagnies qui se jugent qualifiees a assurer des services de reparation et d'entretien menager dans l'un des domaines ci-dessus sont invitees a presenter. sur leur papier a en—tete, leur declaration d'interet aux lins de la préqualilication. Elles doivent lournir les renseignements suivants dans l'ordre indiqué:

- les domaines dans Iesquels l‘entreprise se juge qualifiee;

- une liste des employes laisant partie du personnel (par poste) et disponibles en vue des travaux. en indiquant le nombre d'hommes de métier brevetes pour chaque corps de metier, leur nombre d'annees d’expérience et leur anciennete au sein de l'entreprise;

- une liste de l'equipement propre a chaque domaine dont l'en treprise dispose pour realiser les travaux;

W "les references relatives a deux projets anterieurs semblables, par domaine, y compris le nom de l'entreprise, Ia personne- ressource, l’adresse et Ie numero de telephone et de telecopieur.

CDC se reserve Ie droit de ne choisir que les entrepreneurs

qu'elle juge qualifies a realiser ces travaux. Seuls les entrepreneurs préqualifies pourront soumissionner les services de reparation et d'entretien exiges par le BLFC. CDC se reserve, en tout temps.

le droit d'inviter d‘autres entrepreneurs a presenter une declaration d'interét relativement a ces travaux pour la BLFC.

Les declarations d'interét doivent etre presentees a l‘adresse suivante d'ici 15 h HNE, ie MERCREDI 17 janvier 1996:

Construction de Defense Canada Ediiice Sir Charles Tupper Aile A, 3' étage Promenade Riverside Ottawa (Ontario) K1A 0K3 A l'attention de Linda Krukewich. A ent des marches TEL. (613) 998-099

Les soumissions en retard W acceptees. Les soumissions expediees par télécopieur ne seront pas acceptees.

Canad'a'

PASADENA, Californie) (AP) La sonde spatiale Galileo a commencé di- manche a retransmettre vers Ia Terre les informa- tions sur l’atmos here de Jupiter enregistr es par Ie module largué la semaine demiére, aprés un voyage de rés de quatre milliards de ' ométres.

«Nous sommes tous ab- solument en extase de voir que la premiere et terrible ment ambitieuse penetra- tion de l’atmosphere d’une planete lointaine a réussi de maniere si merveilleuse», s’est exclamé Bill O'Neil, responsable du pro'et au laboratoire de la N SA 5 Pasadena.

«[1 y a tant de personnes parrni nous qui ont travaille’ si dur depuis pres de 20 ans pour obtenir ce premier gout reel de l’atmosphere de Jupiter.»

Galileo a largué un mo~ dule de 338 kg qui est entré jeudi dernier dans I’envi- ronnement gazeux et tour- billonnant de la planete. Avant de se désinte'grer, ce module a eu Ie tem s d’en— vo er vers la soncfig-mere pr 5 d’une heure de pré- cieuses informations.

Apres avoir capte ces données météorologiques et chimiques, Galileo a al- lume ses propulseurs et s’est mise en orbite autour de Ju iter pour une mis- sion cl: deux ans. L’en in spatial fournira des infir— mations sur les liines de

pendant deux ans

Jupiter, ses anneaux, son in- tense champ magnétique, ses nuages do poussiere et ses particules ionisees.

Les scientifi ues esti- ment qu’avant e se con~ sumer, la sonde a probable— ment traverse une epaisse couche de nuages d‘ammo— niac, des vents tourbillon— nant a plus de 320 km/h, de fortes precipitations et des éclairs.

Le module largue par la sonde avait la capacite d’envoyer vers Galileo iusqu’a 75 minutes d'inior— mations mais, selon les pre<

mieres informations de la NASA, il n’en aurait trans- mis que 57 minutes. La sonde a commence a ren- voyer vers la Torre ces in- formations et devrait con~ tinuer :1 transmettre cette premiere série de données jusqu’a mercredi.

Une premiere analyse de ces int'ormations devrait étre rendue publique le 19 décembre.

Galileo a mis six ans pour arriver jusqu’a Jupiter, a plus grande planete du svsteme solaire (316 fois la ’I‘erre). De précédentes mis-

' en main malgré cet important signal d’alarme.

TransCanada PipeLines Limited Groupe de travail sur les droits de 1997

'I'ransCanada convoque un groupe de travail sur les droits de 1997. II sera charge d'examiner toutes les questions touchant la prochaine demande de TransCanada relative aux droits, en vue d'obtenir un consensus hors du cadre des audiences publiques.

Toute partie intéressée aux droits et tarifs de TransCanada peut devenir membre du groupe de travail. Les reunions se tiendront environ une fois par mois, tour a tour dans l'ouest et dans l'est du Canada.

La premiere reunion doit avoir lieu a Calgary le mercredi 10 janvier et le jeudi 11 janvier 1996, a compter de 9 h.

Toute personne ayant besoin de renseignements ou d'explications supplémentaires est priée de composer le numéro ci-dessous. Les personnes désireuses d'assister a la reunion et de participer activement aux travaux du groupe sont priées de communiquer par écrit (courrier ou télécopieur) avec :

Alan K. Haskey

Secretaire, Groupe de travail sur les droits

TransCanada l’ipeLines Limited

111 Fifth Avenue SW

I’.O. Box 1000, Station "M"

Calgary, Alberta, T2P 4K5

Telephone sans frais : 1-800-276—8224

Li ne directe : (403) 267-1022

Téfiécopieur : (403) 267-1039 La date limite de reception des avis est le vendredi 5 janvier 1996, a la fermeture des bureaux.

9

TraneCanada

sions ont deja étudie l’at— mosphere de Mars et de Venus, mais celle de Jupiter est differente.

Cette planete géante, qui est entouree de puissants champs magnétiques et d'une intense radiation, est composée princi alement d’hydrogene et t ’hélium. Ces deux elements compo- saient le mélange fonda- mental ui, en se conden— sant, a a outi au systeme solaire.

«Cela faisait 18 ans que j'attendais ce moment», a declare les lamies aux yeux

Galileo étudiera 1e géant Jupiter

Wesley Huntress, adminis— trateur adjoint du departe merit de science spatiale de la NASA. L’astronome Carl Sagan considere I'evene— ment comme «la date la plus importante de l'his- toire de ’exploraiion spa- tiale».

Si tout s'est deroule sans incident, William O’Neil, directeur du projet, rappelle que Galileo a parfois trole la catastrophe. Le latice- ment de la sonde, appmuve par le Congres en 1977, dc» vait avoir lieu en 1986 mais avait eté repousse a 1989 apriis l'explosion de la navette Challenger

En 1991, son antenne principale refusa de se de— ployer, contraignant les in- genieurs de la NASA a re— courir :1 un dispositii de secours moms puissant.

l’lus récemment, le dys- lonctionnement d'un ap- pareil de mesure a provo- quc- l’aniiulation de la spec- trometric de lo, Line des lunes deJupiter.

Aii cours de son peril- Ieux voyage, Galileo a pho- tographié les astero‘ides Caspra et Ida et de’couvert en 1993 le satellite de ce dernier, Dactyl. ll s’est également trouvé aux pre— mieres loges lorsque Ia comete «Shoemaker Levy» s’est écrasee sur Jupiter en 1994.

Entin, pendant l’éte, la sonde a traverse la plus dense tempéte de particules cosiiiiques ja mais detectée

Dangers de crise cardiaque: bof!

MONTREAL (PC) Si elle ne vous fail pas mourir, la crise cardiaque n'a pas trop l’air de changer Ie monde, tout au moins les habitudes de vie. Les spécialistes des maladies cardio-vas culaires s’inquiétent du fait qu'une majorité de gens victimes de crise cardiaque ou souffrant d’angine de poitrine ne prennent pas leur santé

leur vie.

[hi sondage realise au Canada on iuillet aupres de 389 personnes victimes deia d’une crise cardiaque ou souffrant d’angine demontre qu’a peine 13% d’entre elles prennent des medica-

ments pour le controle de leur taux de Cholesterol et que moins de 50% ont change leur regime de vie. Elles ont eu peur, tres ur meme, mais pas au point de faire des trans orrnations radicales a

Dans 1e cadre de la «Campagrie sur la santé du coeur», pilotée conjointement par la Fondation des maladies du coeur du Canada, la Fondation des soins avances en urgence coronarienne et la Coalition ca nadienne pour la prevention et le controle de l’hypertension artérielle, on souhaite inciter les gens qui ont subi des malaises car-

du coeur.

diaques importants a se prendre en main. «Toutes les eludes démontrent un pourcentage d’au moins 30% de rechutes pour les gens qui ont subi des crises cardiaques ou t ui souffrent d’angine. Eton sait qu’il y a 357m] terventiorLs telles pontages ou dilatations chez les patients suivis ui savent controler leur.taux de cholesterol», atlirmait récemment le‘Dr Rafik Habib, portepamle de la Fondation dés‘ maladies

e moins d’in-

«Les gens cardiaques qui ne sont pas suivis par leur médecin vivent dangereusement.»

- FONDS MUTUELS - ACTIONS ORDINAIRES - ACTIONS elm ii mm at was $1 me an m

INVESTIR AVEC LA COLLABORATION DE MANON DESLAURIERS

Elle s’engage a vous : - guider dans vox choix - expliquer les strategies de placement - tracer un plan de retraite personnalisé - informer de iacon réguliere Prolitez de sa grande experience.

Pour une analyse risque/rendement et une evaluation gratuite de votre porteleuille, communiquez des aujourd'hui avec :

MANON DESLAURIERS

Conseiller en placements

416 365-5555 1 800 268-8506

Manon Deslauri'er:

D EPARGNE DU CANADA - ABRlS FISCAUX - L.N.H. - C.G.P. - COUPONS DETACHES SSTleOanW 'SBTVLNBWBNHEAOOO SNOIlVOI'I‘c'lO ° SBBIDH'IIAIHd

l , . |30. rue Adelaide Ouest, bur. “00, Toronto (Ontario) MSH ITB Membre du FCPE

SNOIlVOHBO SHTEILHBANOO SBUOLNEGBG ' SEWIONIAOH

REST. ivifxié‘fiii—e ' W '7 A3179; ,_

Vail-“‘—

Des arrangements fiméraires simples.

La preparation d'arrangements funi-mires est un suiet delicat. C‘est pourquoi il est preferable de le faire rltins sa propre Iangue. La Simple Alternative est un organisme de services conmiunautaires sans but lucratil qui est heureuse dc maintenant oli‘nr ses sen'ires ii la communauté francophone. Pour obtenir nos brochures en l‘rancais il sut’t‘it de nous retoumer 1e coupon cidessous. ou de communiquer avec noti‘e directnce funémire francophone, Elise Briand, au (416) 441-1580.

W’AEhJfiL-ificni‘

' Itiidi-"fi’ishiw ,_. '7

SirrLiaple

Alternative“

Un organism de secreurpubltc sans hut lucrtmf

(416) 441-1580 275 Lesmill Road, Don Mills, Ontario M38 2V1

.14 staph me, my .imipu allnwmv a maple ultimate 10!!! Ah marque a mm: mm 1. (.‘amdlan Manual Venom

ml

0n vous écoute!

MAROEL STRIGBERGER

AVDGAT

A votre service depuis 1974

o Accidents 69 rue Elm m: 41e5w2057

e DIVOI'COS Bay & llllntlas) Fax: “Gm-”92

. Cans” clvlles 0'0"“! M56 “'2 VISA .m“ at crlmlnelles

PHOBLEMES LEGAUX? 9.

22 rue College Toronto, Ontario

MSG 1K3 m: (416) 922-2672

Numéro sans frais 1-800-268—1697

SANTE

- Médecinefamiliale - Programmes de santé

INTERPRETATION FRANCOPHONE

. Interpretation médicale a l'hépital ou chez le médecin

C'EST POUR VOUS!

5 promenade Falrview ll 280 Toronto, Ontario

M2J 221

Tel: (416) 492-2672

Centre _ medlCO-SOCIOI communou’roire

SOCIAL . Thérapie . Aideal'enfance