10 0 L'EXPRESS - Semaine du 13 au 19 février 1996

NATHALIE PREZEAU L'Express

l’avais trois ans lors de ma premiere visite au salon de coiffure du quartier. 1e me rappelie que c'était une joumée de grand vent. je me rappelle également que la vision de tous ces nouveaux obiets que je contemplais, assise sur la grande chaise, a soudainement fait place a la douleur aveuglante de la morsure d’un peigne de métal. J’ai hurlé tout le long de la séance tandis qu’une dame séche au visage gris engageait un duel sans merci contre ma maigre chevelure emmélée. C’était il y a plus de 30 ans!

Mon petit Samson avait envi- ron un an et demi lorsqu’il a eu sa premiere coupe de che— veux, dans un salon familial sans prétention. Aucune his— toire d’horreur a signaler, l’ar contre, bavette confinant les bras, nuages d’eau froide sur la tete et ciseau froid dans le cou ont occasionné des récri- minations qui imIpatientaient notre coiffeuse, us habituée a une clientele a ulte. l’assons sous silence la deuxieme coupe de notre fils, sournoisement effectuée par son pere pendant mon absen- ce, Ie vous dirai seulement qu’il a fallu attendre six mois avant que les cheveux de mon etit cobaye ne soient assez limgs pour justifier la troisie— me coupe, dont je veux vous parler.

Cette fois-ci, j’ai voulu essayer un salon pour les enfants afin de m’assurer de trois choses: que la coiffeuse ait une patience épmuvée, que la clientele méme ne se for- malise pas des reactions d’en- fants et surtout que mon garcon s’amuse.

l’our lui, et pour vous, j’ai donc effectué une tournee des six salons du Grand Toronto s’affichant en tant qu’endroits spécialisés pour la clientele enfantine. Je tiens a préciser que malgré leur «specialisa- tion», tous ces salons desser- vent également hommes et femmes. Voila qui offre une solution aux meres n’arrivant jamais a inserer dans leur agenda le rendez-vous pour une coupe de cheveux plus que due.

Kidz and Kin Hair Design, situé a Scarborough, est un

Hyena?

petit salon rose et propret, ui ne consacre ( u’un sixiéme e son espace June chaise) aux enfants. ll a bien quelques appliqués e Walt Disney sur les murs et quelques jouets dans un coin, mais sa seule originalité, fort peu interac-

tive, so résume a une boite mécanigue antique dans la— quelle ansent des pantins pour 25 ¢ (gracieuseté du salon). La coupe pour enfant y cot‘ite 8 $. Le salon est fermé le dimanche.

Toujours dans Scarborough, Kidz Horizon est plus interes- sant bien que tres modeste. ll faut traverser les deux-tiers du salon consacrés aux adultes avant d’accéder a la section pour enfant. Sur les murs grossierement textures en péche et en vert, on retrouve encore des appliqués de Walt Disney. Au ond, une petite salle de construction amateure est remplie de balles. Dans un

coin, une table offre cle petits jouets un peu fatigues et des livres; dans un autre, une petite table de piquevnique permet de jouer. On trouve

deux chaises-cheva et une

chaise-moto sur lesquelles je

ne laisserais pas un petit sans surveillance.

I’avais choisi cet endroit au hasard pour la coupe de cheveux de mon fils. J’ai donc pu vérifier que l’amateurisme de la place so limite a la déco— ration, les coiffeuses etant tout a fait qualifiées et gentilles. ll y en a meme une, Claire, qui parle francais! La coupe pour enfant coute 9 $. Le salon est fermé le dimanche.

Dans l’ouest cette fois, sur l’avenue St. Clair, Kids Kuts offre une de’coration plus généreuse, a défaut d’étre tres originale, avec sa ribambelle dc grands personnages de Walt Disney (trop fluo a mon rout) dessines sur trois murs.

ans un coin, il y a une table de pique-nique et quelques bons iouets dont une jolie cuisiniere.

On trouve ici aussi une de ces chaises-cheval douteuses mais il y a également une chaise-volkswagen tres stable. De ces chaises, les jeunes clients peuvent voir le film pour enfant diffuse sur le grand moniteur susgendu au dessus de la caisse. n charge 12 $ pour une coupe d’enfant. Le salon, fermé le dimanche, n’ouvre que dell h a 18 h.

Ml‘

‘2 _‘ 1:-

Chez Kid’s Zone Hair Shop, de retour a Scarbo- rough, on troque enfin Walt Disne pour des dinosaures. Cété écoration, tout l’accent a été mis sur la grande salle de balles du fond, dont les baies vitrees sont couvertes de des- sins de plantes tropicales et dont les murs intérieurs arbo- rent une immense murale colorée de d inosaures.

ll y a aussi quelques appliqués de dinosaures et un petit coin a été amenage pour colorier, avec sa petite table et trois iolies chaises.

On trouve une chaise- tracteur, une chaise—cheval ainsi qu'une chaise réguliére. Le prix de base pour une coupe d’enfant est L ' 5 33 plus 1 ‘5 par année (done 8 $ pour un enfant de 3 ans). On parle

uelques mots de francais ans ce salon, fermé le lundi. l’arlons maintenant de mes

ui aiment ca couper les cheveux des enfants) en quatre!

lllltT lO'lS

deux chouchous, entierement concus pour plaire aux en- fants. Little Tots Hair Shop, dans les Beaches, au decor hamionieux, avec lampes sus-

endues et mirroir aux cou- leurs assorties aux chaises de concept tout a fait original: camion de pompier, bateau, train et cheval. Au fond, bor- dée de beau bois, une tres belle salle de balles bleues et vertes offre une large murale de fond aquatique.

On propose aussi aux petits clients un grand tableau noir, une table couverte de livres et un baril rempli de jouets a explorer.

On trouve egalement un pan de mur couvert cle petits iouets a vendre, ce qui, meme s’ils sont peu chers, pourrait poser quelques problemes a certains arents, lit pour 3 ‘5, on pren une photo Polaroid des enfants fraichement coif-

les. La cou e pour enfants coute ll Si. .e salon ropose une carte de mem re qui donne droit a une Coupe gra- tuite apres cinq Visites. l-inalement, Shortcuts Hair- place for Kids, dans l’ouest, sur Eglinton, est celui que J'ai refere. Ses immenses murales liabillant les deux murs se faisant face, combinees au ur- a uet quadrille non et b anc Llonnent un resultat simple- ment spectaculaire. On y trou— ve une chaise-track‘ur, une Chaise-voiture ainsi que deux chaises regulieres.

Dans le fond du salon, il y a une aire de ieux egalement consacree au visionnement de videos. Sur le tapis, deux gros «bean-bags» devant la téle invitent les jeunes clients en attente ou ceux qui restent apres leur coupe.

La proprietaire, anglophone originaire de Montreal et par- lant tres bien le francais, s’est pourvue de la collection com- plete de Walt Disney alnsi L ue des Barney et Thomas The Train. On pro ose aussi de beaux )eux Fisher Price, une petite cLiisiniere et des livres.

On fournit une photo l’olaroid montee sur certificat pour 2 83. ll y a a l’entree un coin-boutique ou l’on vend parapluies sacs a dos, mitai- nes, chapeaux et accessoires pour les cheveux,

l,a coupe pour enfant coute environ lo 3 Cost plus cher qu'ailleurs mais on y reste plus longtemps pour s’amu- ser, ce qui revient a payer un 55 pour un «playground». l.e salon est ferme le lundi. Ses dimanches sont reserves pour les party de «filles», un con- cept amasant dont ie vous parlerai eventuellement.

N'oubliel pas d'emporter votre appareil-photo lors de la prochaine coupe de votre enfant. les photos resultantes risquent d’etre assez comi- ques. lit ne manquez pas non plus d’emporter une meche de cheveux coupes, en souvenir.

RENSEIGNEMENTS

Kid’s Kuts : 728 St ( lair enue Ouest titres ile (‘hnsliel Him (Sh ' 271

Kid: and Kin Hair Desigr:

41.x“ kingston Rd

(au nord Lie Galloway) (416) 347-0874 kids Zone Hairshop: 2-8 ‘2 l‘gllnton list (pres ile Midland) l-llol Tail-ll)?“

Kidz. llorilon: 3479 Kingston Rd (Scarborou 'h lilutts) mm DWI-2307 Little Tots l‘lair Shop: I926 Queen l‘st

(darts les Beaches) (416) 691-9l90 Shortcuts Hairplace for Kids:

W1.“ l-‘glinton Oucst

m l'ouest tie ltathurst) (silo) 789-11,“

RAPIDAIR D'AIR CANADA VOUS OFFRE

LES MEILLEURS HORAlRES ENTRE TORONTO, MONTREAL ET OTTAWA.

LE PLUS DE VOLS, 115 CHAQUE JOUR D’AFFAIRES.

LES PLUS RECENTS AVIONS.

DE CROS-PORTEUBS TOUTE LA lOURNEE.

_LES SIEGES LES PLUS SPACIEUX.

LE PLUS D'ESPACE POUR LES IAMBES.

LE SEUL,SERV|CE A BORD D/E TELEPHONE, DE TELECOPIEUR ET DE

COURRIER ELECTRONIQUE.

DOUBLE MILLAGE AEROPLANM”.

LE SEUL BULLETlN D'lNFORMATION A BORD REVU DEUX FOIS PAR IOUR.

LE CENTRE D’AFFAIRES XEROX SITUE DANS LE SALON FEUILLE D’ERABLE A TORONTO,

AIRE DOMESTIQUE.

LE PREMIER VOL LE MATlN. LE DERNIER VOL LE SOIR.

Rapidair ®

CA NE SE COMPARE PAS

Pym: olm 41¢ wuwiqrwnmm wieptuwsl a vill'P .mrm rip oyaqn no .I Am l anaila aa (“6) 915 I’ll Pom [Hindu Au ( ,marla «m lo- wwao inn-mm up” Mm we v amaoada in

Le Limelight surlAdelaide

A chacun sa soire’e

MYLENE MOISAN

L'Express

Ma mere me disait souvent: «Si tu chasses plusieurs liévres a la fois, tu te retrouveras bredouille». Tout comme moi, le propriétaire du Limelight n'a pas suivi ce conseil... et c’est ce qui fait aujourd’hui sa fortune!

Et 3 voir la foule qui se presse :1 l’entree du Limelight, il faut croire qu’il a trouvé la recette magiviue. ii a compris (11.10 les jeunes \‘t ulent entendre eur musique sans depenser une fortune.

A ce propos, le prix de la biere est imbattable. Le lundi et le jeudi, avant 22 h 30, la bouteille de biere se vend au prix ridicule de 1,50 Si Pendant le reste de la semaine, elle se vend au prix encore lres abor- dable de 2,50 $. On a eine a croire qu’on est a Toronto! Donc si vous arrivez vers 2] h, vous avez le temps de prendre trois consomma- tions, ce qui ne vous empeche pas de faire vos reserves pour le reste de la soirée a 22 h 25!!!

La premiere fois que vous irez, on vous demandera trois ou quatre dollars a l’entree, apres vous avoir fait subir une fouille reglementaire. lls vont meme jusqu’a verifier l'in- térieur de votre baton de rouge! Mais lorsque vous quitterez le bar, avant que le coq ne chante trois fois, on vous remettra un laissez- passer avec lequel vous pourrez désormais entrer gratuitement avant 22 h 30,

Ce qui me surprend, et ce n’est pas la premiere fois que je remar- que le phénoméne, c’est que la majorité des gens arrive vers 22h45 et que l’endroit est completement bondé un peu avant niinuit, a peine une heure avant le last-call!

Quelqu’un peut-il m’expli— quer pourquoi tout le monde arrive lorsque le prix de la biere grimpe a 4 $, que les privile yes du laissez- passer sont révo us et qu’ils doivent attendre dehors en file pen- dant une heure?

'l’our la musique, ca depend de

vos gouts musicaux. Je vous decon- seille sincerement le jeudi soir; il y en trop pour trop de goats. Je n’ai rien contre la varieté, mais lorsqu’un D] fait jouer du Coolio et du Max-a-million (du «dance» extremiste) de concert avec du Smashin ' Pumpkin 's (du rock extremiste , je n’accrocl‘le pas.

Afin que vous ne commettiez

as la meme erreur que moi, voici Fagenda musical de la semaine. Le luncli, le DJ vous propose un retour aux annees 80, le prix d’entree est de 3 :3. Le jeudi vous devrez debourser 4 $ pour un menu musi- cal pluti‘it «dance» bien L ue le D] et c’est la que ca accroc e verse L uelquefois dans le rock. Les ven- Liredis sont alternatifs, le prix d’en- tree est de 3 Si et la biere est 3 2,50 $ avant 22 h 30. Les dimanches sont intitulés «Childhood's End»: tirez- en vos propres conclusions. Cost 3 35 our entrer et 2,50 $ pour se la cou er douce.

ll y a trois étages, des murs, des planchers et des plafonds noirs noirs et une immense boule en miroir. La iste de danse est au rez- de chaussee. la plateforme d’obser- vation de la piste de danse au pre‘ mier étage et un endroit plus tran— quille el moins achalande au deux- ieme.

l.a foule, la chaleur et la fumée

de cigarette se concentrent au rez- de-chaussee et, contrairement aux lois de la physique qui regissent la chaleur et la fumee, plus on monte, moins ll y en a. Mal 'ré le fait que je n’aie pas choisi la$onne soiree pour y aller - un jeudi je vous conseille le Limelight. Le concept est simple; de la bonne musii ue et des consom- mations aborda les. Je vous recom- mande cependant d’y aller vers Zlh pour profiter au maximum de votre soiree et pour pouvoir danser a votre aise. Apres quoi, vers 23 h 30, votre liberte de mouvement est tres limitée.

It’ Limelight es! situe’ au 250 Adelaide, ii l'om’sl dc llnizi‘rszly.

CARTES DE VOEUX GIZELLE

Caries en franoais pour toute occasion

Venez découvrir ce nouveau service postal au Salon des affaires de I'AFAF-Toronto Ie 21 fevrier 1996. de 19 h 3 21h a l'église First Unitarian 175 St. Clair Avenue Ouest, TOronto (a I'ouest d'Avenue Road)

Vous verrez des échantillons et pourrez meme commander. Apportez vos sous... on ne sait jamais!

Entrée gratulte - prlx do présence