300 PREMIERE snorxon. _ HYGIENE onnmmnn.

Malheureusement, les diflicultés qui s’opposent a la realisation de tels projets sont souvent insurmontables et, dans ce cas,la Commission recom- mande la filtration de Peau (lans les filtres domestiques de préférence a la filtration sur une grande échelle. Elle ajoute que, de tous les matériaux dont ello a eu Poccasion de faire Pexpérience, le charbon de terre animal et le fer spongieux (métallique) lui ont paru les plus eificaces pour faire disparaitre de Peau la matiére organique.

L’action du charbon de terre animaLemployé pour enlever les substan- ces minérales et pour adoucirPeau, cesse au bout (Tune quinzaine de jours; mais le charbon animal, slil, est frais, arrive a enlever les matiéres organi- ques d’une facon tout-a-fait satisfaisante. Il n’y a, (Pailleurs, qu’une seule objection sérieuse a élever contre Pemploi du charbon de terre ani- mal : les membres de 1a Commission se sont apercus qu’il était indispensa- ble de renouveler trés-fréquemment les matériaux. Ainsi, en supposant qu’on filtre Peau de la Tamise fournie par cinq des huit Compagnies de Londres. et que toute la provision d’eau de ménage passe par ce filtre, Pappareil cloit étre renouvele tous les trois mois; autrement, des myria- des do vers microscopiques sont engendrés et développés par le charbon de terre animal et sortent des robinets avec l’eau.Voila pourquoi l’on a conclu que s 10s tendances que posséde le charbon animal pour favoriser 1a croissance de la vie organique, sous des formes impures, offrent un obstacle sérieux a son emploi comme moyen de filtrer 1’ea.u po- table n

Cette observation est facile a expliquer. Uinconvénient provient bien moins dclla présenc> des rebuts de graisse et de chair a moitié pourrie clans le charbon, rebuts dont on peut se débarrasser par le feu, que de Facide phosphorique quientre pour une tres-grande part dans sa composition. C’est ce qui frappe Pesprit des qu’on se rend compte des experiences faites (laus Peau a Paide d’un. microscope par le D‘ Heisch. Les traces les plus légéres (le Pacicle phosphorique (lans 1a canne-a-sucre produisent la. fermentation dans presque toutes les eaux aii point de les rendre opalescentes dans un espace de 24 a 48 heures.

L’autre substance employee pour la filtration : le fer spongieux (métal- lique) a été longtemps mis en usage par la Commission pour filtrer l'eau de la Tamise, telle que la fournissait la Compagnie de Chelsea. Ces experien- ces ont duré plus de huit mois, c’est-a—dire jusqu’a la publication clu rapport de la- Commission. 30 analyses d’eau filtrée et non filtrée ont été faites, et voici les conclusions qu’on en a tirées:

l‘ Les chilires obtenus témoignent clans chaque cas une reduction. (les » plus satisfaisantes dans la proportion de la matiére organique (carbone