428 PREMIERE SECTION. - HYGIENE GFINERALE.

par quelque ouverture ou il puisse déboucher sans produire un courant- d’air sensible. Le foyer-ventilateur adopte dans les casernes et les hopi- taux militaires a été dessiné par moi pour parer a ces défauts.

Dans les chambres munies d’un foyer ouvert, l’air qui frole le niveau du planclier est attire vers le feu et séchappe en partie par 1a oheminée, tandis que Pautre partie s'éleve devant le manteau du foyer,monte jusqu’au plafond et redescend en face du -feu, de l’autre coté de la piece, pour se substituer cette fois au volume d’air qui se dirige du plancher vers le foyer. L’air se trouve ainsi continuellement en circulation et (fest donc tout au haut du manteau de la cheminée qu’il faut placer Pouverture par laquelle l’air pur chauffé peut étre introduit dans la piece si l’on vent éviter les courants. Tout air qui sengouffre dans une piece, efit-il une

temperature de 70° ou de 80“, produit PeiTet (Pun courant d’air sur 1e,

corps humain.

Il est donc facile de se convaincre que le foyer ouvert, tout en as- surant Pextraction d’un volume d’air sufiisant, permet, en outre, Pintroduc- tion d’une quantité égale d’air pur chauffé qui remplace celui qui vient de disparaitre.

Ce foyer maintient une temperature égale dans toutes les parties de la chambre et donne autant de chaleur qu’un foyer ordinaire en employant seulement un tiers de la quantité de charbon liabituellement consommé; do plus, il ne fume pas, et quand deux foyers, dont un seul brfile, se trouvent dans 1a meme piece, les courants d’air ne peuvent plus descendre par le tuyau de la cl1eminée dont on ne se sert pas.

Dans les villes, a Lo11dres surtout, Pair est tellement corrompu par la suie et par cPautres matiéres que tout courant qui se produit continuelle- ment dans un meme endroit arrive tres-vite a noircir les murs et le plafond. Le seul remede consiste a faire passer Pair chauffé derriére le feu, a travers un filtre de ouate, pour arréter les impuretés. v

En Allemagne, Pon emploie genéralement des poéles fermés; ces poéles alimentés par une ouverture située a Pextérieur de la chambre ne deter- miuent aucun déplacement d’air. Dans les appartements allemauds, la. pureté de Pair depend donc le plus souvent du changement (Pair qui peut se produire spontanément a travers les interstices des fenétres et des portes ou a travers les murs. Ce défaut de ventilation occasionne certai- nement une grande économie de charbon dans les foyers allemands, mais elle ne s’accomplit qu’aux dépens de la santé.

M. le DY Bohm, qui a étudié cette question mieux quaucun autre, a adopté depuis plusieurs années le systeme suivant dans Phopital Rudolf, a Vienne : il y chauffe Pair au moyen de conduits établis dans les

n-'_1) .