144 nnuxmmn: SECTION. - ssuvnraon.

Une disposition réglementaire oblige ces agentsa subir une visite avant de com- mencer leur service.

La discussion sur 1a question des collisions sur terre est close.

La séance est levée a midi.

SEANCE DU 3 OCTOBRE.

Présidence de M. JANSSENS.

Comment prévenir les éboulements dans les travaux de terrassement? Indiquer les meilleurs moyens de sauvetage en cas (Paocidents (le cette nature.

Rapport de M. SMET, capitaine du génie, professeur a l’E'c0le militaire, d Bruaaelles.

Pour traiter la premiere question, il faut d'abord se demander quels sont les travaux de terrassements qui ofirent du danger pour les ouvriers.

Les dangers résultent généralement de Yéboulement d’un talus ou de la. paroi d’un puits; parfois de la rupture d'une digue; quelquefois des moyens employés pour charrier les terres.

Ici, nous n’avons a nous occuper que de la question d’ébou1ement. Or, la. chute des terres peut survenir en général dans deux cas diiférents, soit que Pouvrier travaille a Pair, soit qu’il fouille souterrainement.

Dans le travail a l’air libre, le danger existe surtout pour les ouvriers qui se trouvent au pied d’un talus élevé qu’ils attaquent a 1a base, afin de

‘faire ébouler les terres, de les ameublir par leur chute et de les rendre»

ainsi plus facilement transportables. t Dans le travail souterrain, le terrassier peut étre appelé a creuser un puits ou une galerie de mine. Dans ces deux circonstances, les parois, at,-