ra. Un vase ventru contient des cendres, il est dépourvu d'orne- ments, toute Pexpression se trouve dans le travail du couvercle. Le col cylindrique du vase est surmonté d'une large tête reposant sur un cou très court. Tous les éléments du visage sont représentés et sur la partie ventrue du vase on a modelé des seins, des bras minces, des doigts écartés (Planche z). Cn appelle ces urnes soit des «canopes ››, du nom des vases de l'Ancienne Egypte qui contenaient les viscères des morts, soit des « urnes à visage ››. Ces visages sont si expressifs qu'ils semblent être de véritables por- traits. Le caractère d'idole prédomine encore, celui de la figure individuelle lui étant surajouté.

Un changement intervient lorsque, vers la fin du siècle et au cours du 6°, la forme des urnes se rapproche de celle de Yamphore. A la place des bras, des anses apparaissent. Le couvercle de l”urne, öest-à-dire la tête, prend Paspect d'un visage humain très expressif, image silencieuse la dignité de la Mort met la marque de Péternité. Malgré leur simplification, les traits sont presque individualisés et le caractère de portrait ne peut échapper. On devine ici Finfluence de la grande sculpture qui s'est développée entre temps.

L'urne représente le défunt lui-même car elle est posée sur un trône (Planche 3). Seule la tête a un aspect humain. La pré- férence accordée au visage est typiquement étrusque. Nous ver- rons que cette tendance se manifeste pendant toute la durée de l'art étrusque. Nous anticiperons même en disant que le portrait romain a ici son origine.

Les Etrusques disposaient d'un sous-sol riche; ils exportaient le minerai brut ainsi que des produits manufacturés dans toutes les directions. On a trouvé dans l'Acropole d'Athènes un trépied de bronze provenant d*un atelier étrusque. Les poètes vantaient « Pairain d›Etrurie ›› et par ces mots ils désignaient la trompette, qui passait pour une invention étrusque. Il n'est donc pas éton- nant que dans ce pays les oeuvres de bronze de toute sorte occu- pent une grande place: statuettes, statues grandeur nature, objets usuels divers, chandeliers, candélabres, encensoirs, parures, et

IZ